Premier article de blog: Poetry L’animal disparu of Scott Carponen

L’animal disparu

Je demeurais à l’Ile Maurice
Microscopique mais délice,
Sous l’étincelant pamplemousse
L’unité du bleu plaît à tous.

Des bipèdes barbares venaient,
Les ventres vides nous manger
Rouge, l’écume âcre, ma mort
Mon jardin d’Eden s’évapore.

C’est la fin de mon épopée.
M’oublieras-tu mon île aimée?
Sûr qu’un poète loue mes vers!
Tu es mon éternel bonheur.

Scott Carponen

Advertisements